Sign in / Join

Comment devenir accompagnateur ?

Les accompagnateurs sont des guides touristiques qui organisent des randonnées avec les explorateurs. Il se charge des itinéraires de voyage pour lesquels il prévoit du ravitaillement et des haltes.

Son principal rôle est d’adapter les difficultés du chemin au niveau des participants. Mais il y a des parcours à respecter pour le devenir. Voici quelques études ou formations qui feront de vous un accompagnateur.

A lire en complément : Qui est la femme de Zlatan Ibrahimovic ?

Études ou formation pour devenir accompagnateur en moyenne montagne

Tous les accompagnateurs en moyenne montagne disposent d’un diplôme d’État. La formation est garantie par des centres bien spécifiques qui promettent de véritables compétences aux futurs professionnels. L’unité de cette étude est organisée dans plusieurs régions d’outre-mer.

Le titre d’accompagnateur est précédé d’un test de niveau ou examen probatoire. Mais il y a des conditions à remplir pour accéder aux évolutions et donc au diplôme. Les participants doivent avoir 17 ans révolus et affronter au moins 40 randonnées.

A lire également : Comment vider sa boîte de réception Gmail ?

Les épreuves sont réparties en trois grandes parties.

  •         L’épreuve de marche ;
  •         Les parcours et orientation sur des terrains variés ;
  •         La phase des questionnaires.

La formation pour devenir accompagnateur est répartie en cinq (5) grandes unités. Il y aura un cycle préparatoire où vous apprendrez les principes et les bases de la pédagogie. Pour les autres cycles, les élèves abordent le sujet d’éducation sportive suivi d’une randonnée pédestre.

À la fin de la formation, vous serez soumis à un stage. C’est ici qu’il faut jauger vos compétences sur le terrain et prendre contact avec votre nouvelle activité. Cette phase dure quelques mois et laisse place à la période d’observation.

Si vous réussissez à toutes ces étapes, vous allez passer l’examen qui vous donnera accès à votre certificat de fin de formation. Eh bien, vous êtes accompagnateur !

Compétences d’un guide de voyage

Le guide touristique ou accompagnateur de voyage doit maîtriser les chemins en fonction des saisons. En hiver, il conduira les voyageurs à travers les montages.

Le déplacement se fait souvent aux pieds avec des raquettes. Mais l’espace rural est accessible en été. Le guide pourra donc s’en servir pour accompagner les voyageurs.

Les différentes spécialisations de l'accompagnateur

Il existe plusieurs spécialisations pour les accompagnateurs de voyage. Pour les amoureux d’animaux, il y a la spécialisation en safari où le guide fera découvrir aux voyageurs des animaux sauvages dans leur habitat naturel.

La spécialisation en randonnée est aussi très prisée. Le guide doit être capable de guider un groupe à travers une variété de terrains et connaître toutes les plantes qui s’y trouvent.

Pour ceux qui préfèrent l’eau, il y a la spécialisation en plongée sous-marine. Les guides doivent avoir suivi une formation appropriée avant d’être autorisés à prendre des groupes dans l’eau.

Pour ceux qui ont encore plus besoin de sensations fortes, il y a la spécialisation en alpinisme. Le guide accompagne alors son groupe sur des sommets difficiles tout au long du parcours. Il faut penser à ce que le guide soit très expérimenté et forme régulièrement ses équipes avant chaque ascension.

Les différentes spécialisations offrent donc un choix varié pour les futurs accompagnateurs selon leurs centres d’intérêts personnels et leur expertise professionnelle.

Les qualités personnelles nécessaires pour exercer ce métier

Au-delà des compétences techniques nécessaires pour être un bon accompagnateur, vous devez posséder certaines qualités personnelles. En effet, pour exceller dans ce domaine, l'accompagnateur doit avoir une excellente communication. Il doit pouvoir communiquer facilement avec ses clients et leur donner des instructions claires sur les différentes activités et itinéraires prévus.

Une autre qualité importante est la patience. Les voyages peuvent parfois être stressants et fatigants, donc vous devez être capable de garder votre calme en toutes circonstances et ne pas vous laisser dépasser par les événements imprévus qui peuvent survenir.

L'adaptabilité est aussi une qualité indispensable chez un accompagnateur. Les voyages impliquent souvent des changements d'itinéraires ou des plans de dernière minute en raison de divers facteurs tels que la météo ou encore des changements politiques dans le pays visité. L'accompagnateur doit alors être capable de s'adapter à ces situations difficiles afin que le voyage continue sans problème.

La bienveillance, aussi appelée empathie ou compassion, est aussi requise chez l’accompagnateur. Elle permet notamment au professionnel du tourisme d’avoir une meilleure compréhension du client pour mieux répondre à ses besoins durant toute sa présence guidée.

L'honnêteté joue un rôle très important car si quelque chose ne va pas selon le plan durant le voyage organisé (par exemple un hôtel non conforme), il revient au guide de faire part honnêtement et rapidement du problème à ses clients pour trouver une solution.

Les qualités personnelles d'un accompagnateur peuvent être aussi importantes que son expertise technique dans la réalisation d’un voyage inoubliable pour le client.