Sign in / Join

Comment fonctionne l'assurance ?

L’assurance vise à couvrir les sinistres qui pourraient subvenir sur nos biens ou nous-mêmes. Elle peut s’avérer obligatoire ou peut se faire sur recommandation. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un acte qui concerne tout le monde. Mais, que savoir en réalité du fonctionnement de l’assurance ? On fait le tour de la question dans cet article.

Qu’est-ce que l’assurance ?

L’assurance est avant tout un contrat qui lie l’assureur à l’assuré. Selon les termes du contrat, l’assureur prend l’engagement d’indemniser l’assuré d’éventuels sinistres ou de certains risques en contrepartie d’une cotisation ou d’une prime d’assurance. On distingue deux types d’assurances à savoir les assurances des biens et les assurances des personnes.

A voir aussi : Quel coefficient assurance auto ?

Les assurances des biens portent exclusivement sur tout ce qui constitue votre propriété. On y retrouve donc des branches à savoir : l’assurance habitation, l’assurance affinitaire et l’assurance auto, moto, bateau. Les assurances de personnes quant à elles, garantissent la couverture des risques liés à votre vie quotidienne. Elles sont diverses et rassemblent plusieurs types de contrats. Entre autres, on a l’assurance scolaire, l’assurance décès, la mutuelle santé ou encore l’assurance voyage.

Quels sont les avantages de l’assurance ?

L’assurance vous protège des risques de la vie. Il peut s’agir d’une hospitalisation, d’un incendie à votre domicile, d’un conflit entre vous et le voisin, d’une panne de voiture ou encore d’un remboursement de prêt. Dans certaines situations, vous avez l’obligation de souscrire à une assurance. Par exemple, lorsque vous disposez d’une voiture, celle-ci doit nécessairement être assurée. C’est relatif lorsque vous êtes locataire, car votre propriétaire doit s’assurer que vous êtes couvert par une assurance, pour votre logement.

A voir aussi : Classement des plus grosses pannes automobiles

En dehors des assurances relatives aux biens, la loi en France exige à tous, la souscription à une Assurance Responsabilité Civile. Cette police est comprise dans les garanties obligatoires de l’assurance de votre carte bleue ou de votre logement. Par ailleurs, il existe d’autres assurances qui sont très recommandées, même si elles sont facultatives. Ce sont en fait des garanties supplémentaires qui représentent des risques en moins au cas où surviendrait un sinistre. Pour y souscrire, vous devez tenir compte de votre mode et de vos habitudes de vie. Au cas contraire, vous  êtes seul à faire face aux responsabilités en cas de sinistre.

Quel est le fonctionnement d’une assurance ?

La souscription d’une assurance se concrétise par la signature d’un contrat entre vous et votre assureur. Dès lors, vous êtes tenu de verser une prime d’assurance dans le but de couvrir les risques évoqués dans ledit contrat. Cependant, notons que la prime varie selon le risque. Une prime d’assurance par exemple de celui qui dispose d’un T2 sera différente de celle d’un autre qui possède une maison de 5 pièces. Quoi qu’il en soit, le contrat doit nécessairement préciser le risque couvert, de même que le type de prise en charge. Quant à la prime d’assurance, elle peut être versée sous forme de cotisations mensuelles, trimestrielles ou annuelles.

La plupart du temps, les primes sont identiques aux cotisations. Pour certains, la prime représente le montant global des cotisations faites durant une année. En revanche, pour d’autres, la cotisation fait davantage référence aux contrats mutualistes. Si vous souhaitez mieux comprendre votre contrat, l’idéal serait de solliciter l’aide de votre assureur.

Comment utiliser son assurance en cas de sinistre ?

En cas de sinistre, vous devez respecter un délai donné afin de prévenir votre compagnie. Par exemple, pour un incendie, une explosion ou un dégât causé par les eaux, la déclaration se fait généralement dans les 5 jours ouvrés. Mais, s’il s’agit d’une catastrophe naturelle, comptez 10 jours. En ce qui concerne les indemnisations, leurs délais dépendent de la nature du sinistre et des contrats. Cela est dû au fait que les responsabilités et la gravité s’évaluent seulement selon les situations. Par exemple, pour une assurance auto, les délais sont de :

  • 3 mois : pour les dommages corporels ;
  • 3 mois : pour les catastrophes naturelles ;
  • 8 mois : pour les dommages matériels ;
  • 1 mois : pour des cas tels que le vol et le vandalisme.

En somme, une assurance est ce qu’il y a de mieux pour vous protéger. Pour souscrire un contrat de votre choix, vous pouvez vous rendre auprès de certains organismes comme les sociétés d’assurance, les mutuelles, les institutions de prévoyance et les banques.