Nick Srnicek & Alex Williams : Accélérer le futur — Post-travail & post-capitalisme.

240 pages. Broché. Format : 210 x 260 mm.
Conception graphique : Vincent Gebel.
Isbn: 978 2912 80 8721. Sortie : mars 2017.
Une coédition de la Cité du design & it:
Prix public : 24 euros.
Acheter l'ouvrage.

Accélérer le futur est un manifeste téméraire qui imagine une vie après le capitalisme. À l’encontre de la vision confuse de notre monde high-tech que proposent la gauche comme la droite, ce livre prétend qu’il est possible de redonner à notre société ses possibilités d’émancipation tournées vers l’avenir. Au lieu de fuir un avenir complexe, Nick Srnicek et Alex Williams appellent de leurs voeux une économie post-capitaliste capable d’améliorer le niveau de vie, de libérer l’humanité du travail et de développer les technologies qui agrandissent nos libertés.

Un tiré à par, Abraxa de Joseph Grima / Space Caviar, accompagne cette édition.

Les penseurs de l’accélérationisme produisent ici une critique de la socialdémocratie ainsi que des mouvements occupy et indignados, du point de vue des transformations technologiques qui nous conduiront à l’automatisation totale et à la fin du travail. Peut être que tu vas adorer ce livre. Peut être que tu vas le haïr. Mais si tu veux comprendre les termes de la révolution qui arrive, tu dois le lire.

Paul B. Preciado

À l’heure où une gauche engluée dans sa nostalgie paraît désespérer de l’avenir, Srnicek et Williams nous appellent à le réinventer : à force de nouvelles technologies réorientées vers les biens communs, d’exigences organisationnelles plus pragmatiques et de nouvelles audaces médiactivistes, l’effondrement annoncé peut être retourné en nouvelles perspectives d’émancipation.

Yves Citton

Cet ouvrage a été réalisé grâce au soutien du Centre national des arts plastiques (Cnap — aide à l'édition imprimée).