Karina Bisch : Album 2005—07

88 pages. Broché. 46 images couleur et noir et blanc.
Bilingue : français, anglais. Format : 170 x 234 mm. Design : Regular.
Édité avec le soutien du Centre national des arts plastiques,
ministère de la culture et de la Communication (aide à l’édition)
et grâce aux concours de la box_ensa de Bourges,
le Crédac et Nosbaum & Reding — Art Contemporain.
Isbn : 978-2-917053-04-1. Prix public : 18 euros. Sortie : 2008.
Acheter l'ouvrage.


Karina Bisch. Album 2005–07 fait suite, dans une lecture chronologique du travail de l’artiste, à deux publications monographiques antérieures : Karina Bisch (2005) et KB (2003). Car le nouveau catalogue s’inscrit dans une logique déjà amorcée, une continuité avec les catalogues précédents : il n’est pas une lecture chronologique, mais s’inscrit dans une lecture chronologique. Il retrace par le texte et l’image les différentes expositions de l’artiste comme autant de chapitres composant cet Album — depuis Geometric Final Fantasy (Credac, Ivry-sur-Seine — 2005), jusqu’à Ultramoderne (Luxembourg — 2007).

Cet ouvrage rend compte de l’évolution du travail de Karina Bisch, de la diversité des voies et des formes qu’il emprunte. Les textes qui retracent ce parcours, de nature et de provenances variées (textes originaux commandés à différents auteurs, articles publiés auparavant dans la presse ou sur Internet), composent un récit hétérogène ponctué de vues d’exposition.

« Karina Bisch arpente le monde réel comme elle traverserait un livre d’images, et inversement. Iconographe, l’artiste met en œuvre un répertoire constituant sa collection — produit de l’exploration continue de l’environ- nement urbain, du paysage vernaculaire, de référents historiques —, association et réinvention de formes dans lesquelles l’utopie, l’usage et le corps — notions propres aux avant-gardes — sont omniprésents. Cette archive, active et activée, devient dès lors le décor aux échelles multiples d’un rapport physique aux images, entre reproductions stylisées, matérialité sauvage et nostalgie révolutionnaire. L’art comme un jeu d’enfant — géométrique. » Yann Chateigné, in Beaux-Arts magazine, septembre 2007.

Karina Bisch est née en 1974. Elle vit et travaille à Paris.